Vous êtes ici: 10 à 24 ans → Facteurs associés au suicide imprimer

 Facteurs associés au suicide

Le suicide est un phénomène complexe déterminé par l’interaction de plusieurs facteurs. Les facteurs associés au suicide sont différents selon les âges de la vie,   et selon le fait qu'il s'agisse d'une tentative de suicide ou d'un suicide. Chez les jeunes, les comportements suicidaires s'expliquent par une multitude de facteurs qui vont interagir entre eux à un moment donné dans la vie de l'adolescent. Ces multiples facteurs peuvent être classés en quatre catégories : les facteurs de prédisposition, de contribution, précipitants et enfin de protection. La présence d’un ou de plusieurs facteurs n’est  toutefois pas suffisante pour prédire le suicide d'un individu. Néanmoins, la connaissance de ces facteurs ainsi qu’une évaluation clinique de l’état mental des jeunes sont essentielles afin d’évaluer le risque de suicide.

Facteurs de prédisposition

Ces facteurs  sont des éléments susceptibles, dans certaines situations, de favoriser un passage à l'acte suicidaire sous l'influence de facteurs précipitants.

 

Facteurs de contribution

Ces facteurs vont accroître l'exposition du jeune aux facteurs de prédisposition. Ils auront pour effet d'augmenter sa vulnérabilité.

 

Facteurs précipitants

Les facteurs précipitants font référence à certaines circonstances qui précèdent de peu le passage à l'acte; c'est ce que l'on appelle  "la goutte qui fait déborder le vase".

 

Facteurs de protection

La promotion des facteurs de protection contre le suicide est une étape essentielle à  la prévention du suicide. En effet, ils permettent de réduire ou de neutraliser l'impact des autres facteurs, en augmentant la capacité du jeune à trouver des solutions de rechange à la situation potentiellement dangereuse.